Fays-Famenne » La chapelle

La chapelle

F A Y S - F A M E N N E

Chapellenie : A.R. 24.5.1859. Diocèse de Namur et paroisse de Wellin en 1808, puis de Lomprez en 1836 et de Sohier par D.E. 29.9.1904 et A.R. 28.7.1905. Doyenné de Wellin en 1837, puis de Beauraing en 1993. Secteur de Wellin en 1979. Commune de Sohier en 1823, puis de Wellin en 1977.

Chapelle St-Marcoul : rebâtie en 1865 par la commune (A.R. 4.10. 1864), qui a réédifié la façade et la tour en 1905 (A.R. 12.9.1904). Restaurée dans la suite (A.R. 30.3.1936).

Maison du chapelain : bâtie en 1856 par la commune, qui l’a désaffectée en 1965.

(GENNART, José, Diocèse de Namur. Paroisses et édifices du culte 1808-2002. Edition revue et augmentée, 2003.)

La chapelle

Le patron de la chapelle : Saint-Marcoul.

Saint-Marcoul est né à Bayeux en Normandie (France) en 490. Il est ordonné prêtre en 522. Héritier d'une fortune considérable à la mort de ses parents, il l'abandonna aux pauvres et vint se mettre sous la conduite de Saint Possesseur, évêque de Coutances. Lors d'une apparition, Marcoul obtint le don de guérir les écrouelles, définies comme ganglions tuberculeux jusqu'au début du 20ième siècle. Saint-Marcoul s'endormit à Nanteuil le 1 mai 558.

Dans le diocèse de Namur, Saint-Marcoul a été honoré seulement à Dinant, à Fays-Famenne, à Paliseul et à Somzée. Jusqu'à la guerre de 1914-1918, Sanint-Marcoul était vénéré dans la région de Wellin et beaucoup de personnes venaient le prier à la chapelle de Fays-Famenne.

Dans la chapelle actuelle reste une peinture ancienne provenant du retable de l'ancien maître-autel. Elle represente un moine, les yeux fixés sur le crucifix et l'évangile.

(TAVIER, Gaston, Fays-Famenne. Histoire locale et vie communautaire. 1981, 35p., p.13 et 14)

kerk1.jpg

kerk2.jpg

kerk3.jpg

kerk4.jpg

kerk8.jpg

kerk5.jpg

Dernière mise à jour:
27-02-2013 21:41:40
haut de page ontwerp, bouw & onderhoud van websites